• Marion

Comment débuter le zéro déchet pas à pas.

Mis à jour : 29 sept. 2019


Le zéro déchet est un concept de plus en plus "à la mode", mais qu'est-ce que c'est exactement? Je vous parle du concept dans un autre article que vous pouvez trouver ici.

Dans l'article qui suit, je vais plutôt essayer de réunir différentes pistes pour débuter la réduction des déchets assez facilement. Il ne s'agit pas de ne plus produire de déchets du tout, c'est une utopie à mon sens. Mais il s'agit surtout d'avoir conscience de notre impact environnemental et essayer de le limiter.


Il ne sert à rien de se culpabiliser à chaque fois que l'on jette une poubelle même si c'est régulier. Au contraire, utiliser positivement ce sentiment pour le transformer en actions bénéfiques.


Voici donc quelques idées pour débuter "en douceur", prendre conscience des déchets produits et agir en fonction si vous en ressentez le besoin.



Challenge zéro déchet - 5 étapes pour démarrer une nouvelle vie


Pour débuter :


Etape 1 : identifier nos déchets.




La première chose à faire avant de vouloir réduire nos déchets est déjà d'identifier quels sont les déchets que nous produisons. Pour cela il n'y a qu'une seule méthode, c'est un peu fastidieux mais efficace : inspecter la poubelle et lister ce que l'on y trouve.


C'est uniquement en sachant ce que l'on jette que l'on peut savoir comment agir pour réduire les déchets. La question à se poser face à la poubelle pleine est donc : "quels sont les déchets que j'aurais pu éviter". Ici tout commence et plein d'options sont applicables.



Etape 2 : trier les déchets.


Une grande partie des déchets que nous jetons est recyclable. Mettre les recyclables dans la poubelle destinée au recyclage permet déjà de réduire la quantité de nos déchets. C'est une habitude à prendre. Au début il est vrai qu'on se pose la question pour chaque chose, mais au bout de quelques jours ou semaines cela devient un réflexe.


Chaque ville ou localité a une politique de traitement des déchets différente. N'hésitez pas à vous renseigner sur les mécanismes mis en place autour de chez vous (poubelle de recyclage pour les verres, pour les papiers et cartons, etc.).


Etape 3 : éviter le gaspillage.


Je parle ici surtout du gaspillage alimentaire. Pour cela faire un planning des repas peut être utile. L'idée est de débuter sur une période de deux semaines par exemple. Une feuille sur le frigo, chacun note ce qu'il a envie de manger ou des idées de repas. A l'heure de faire les courses on prend le temps de compter tous les repas nécessaires pour les deux semaines et on fait la liste de courses en fonction.  


Plusieurs avantages : on ne va pas faire les courses tous les jours mais une fois toutes les deux semaines (sauf produits frais ou fruits et légumes), on achète uniquement ce qui est utile sans faire "à peu près", et finalement, on jette moins car les menus sont prévus. Donc gain de temps (c'est quand même pratique de ne pas réfléchir deux fois par jours aux repas), économies et réduction des déchets.


Encore une fois c'est une routine à prendre qui ne nécessite aucun investissement juste de la motivation.


Etape 4 : arrêter d'accumuler des produits d'entretien pour la maison.


J'ai commencé il y a quelques mois à fabriquer moi-même tous mes produits d'entretien pour la maison que ce soit le liquide vaisselle, la lessive ou le nettoyant pour les surfaces, etc. Outre le côté très ludique de la chose et sans dire d'en arriver là, je me suis rendue compte qu'avec quelques produits basiques il est possible de nettoyer quasiment toute la maison.


Les essentiels pour la maison : bicarbonate de soude, savon noir, vinaigre blanc (pour à peu près tout), savon de Marseille, cristaux de soude, terre de Sommières (contre les tâches), tissus microfibres et éventuellement huiles essentielles mais ce n’est pas obligatoire et attention à bien se renseigner s'il y a des enfants à la maison !!


Avec tout ça vous pouvez, soit fabriquer vos produits d'entretien maison (vous trouverez mes recettes sur le blog), soit les utiliser directement. Faire la vaisselle ou pré-laver le linge au savon de Marseille ; bicarbonate de soude et vinaigre blanc pour une réaction effervescente qui va bien décrasser, etc.


Résultats, moins de produits chimiques à la maison, moins de bouteilles en plastique qui finiront dans les océans, fini les 2000 produits qui ont chacun un seul usage bien précis.


Etape 5 : pourquoi ne pas tester les courses en vrac?


De plus en plus de grandes enseignes proposent aujourd'hui un large choix de produits à acheter en vrac, notamment pour tout ce qui est des produits secs (pâtes, riz, fruits secs, etc.). Le principe est simple on rempli soi-même son sac et on le pèse.


Encore une fois, plusieurs avantages à cette méthode : fini les emballages plastiques parfois utilisés pour des quantités de consommables ridicules donc réduction des déchets, on achète uniquement la quantité dont on a réellement besoin et on évite de se retrouver avec 15 fins de paquets dont on ne sait pas quoi faire, donc on gaspille moins.


Pour aller plus loin, il est également possible d'apporter nos propres sacs à vrac pour ne pas avoir à utiliser les sacs en papier Craft parfois agrémentés d'une belle bande de plastique. Il faut juste penser à ajouter une plaque plastifiée sur les sacs s'ils n'en ont pas pour placer l'étiquette de pesée qui sera au final le seul déchet.

Pour conserver les courses à la maison, il suffit de les placer dans des bocaux fermés.


Pour aller plus loin :


Etape 6 : le compostage.


Aujourd'hui, il existe des composteurs de toutes les tailles et adaptés à tous les types de logements. Même en appartement, il est facilement possible de composter les déchets. (Voire pour les plus motivés de fabriquer son propre composteur, ce qui est assez gratifiant et motive encore plus à s'en servir.)

Certaines communes proposent même des composteurs collectifs ce qui est un concept assez intéressant qui mériterait d'être développé.


Etape 7 : remplacer des objets jetables par des objets réutilisables.


En continuant l'inventaire des déchets on constate que beaucoup d'articles "jetables" peuvent être remplacés par des objets réutilisables. C'est le cas par exemple des lingettes démaquillantes lavables, des rouleaux d'essuies-tout, des couvercles en tissus pour la cuisine, des sacs de congélation, etc. La liste est longue !!

Certes c'est un investissement de base mais qui au final va être rapidement rentabilisé.


Voilà, avec ces cinq premières étapes, on voit déjà la différence sur la quantité de nos déchets. Les deux étapes suivantes (qui nécessitent un peu plus d'investissement tout en restant un investissement raisonnable) permettent de voir diminuer considérablement la quantité de déchets dans nos poubelles.


J'espère que cet article vous aura donné quelques idées, n'hésitez pas à partager vos astuces "faciles" (ou moins faciles), vos avis ou routines.


Hâte de vous lire :)


Belle journée

#cocooninghome #zérodéchet #zerowaste #ecofriendly

5 vues0 commentaire

Contact : 

SMATTI Marion 

1245 Avenue de la Plaine 

06250 MOUGINS 

06.65.21.20.54

cocooninghome.contact@gmail.com

©2019 par cocooning-home. Créé avec Wix.com